FNE à Cannes 2022 : le cinéma croate à Cannes

FNE à Cannes 2022 : le cinéma croate à Cannes

Deux longs métrages de fiction coproduits par 4Film seront présentés en avant-première mondiale dans la section Un Certain Regard du 75e Festival de Cannes. Il s’agit de Butterfly Vision du réalisateur ukrainien Maksym Nakonechnyi et de Burning Days du réalisateur turc Emin Alper. De plus, des cinéastes croates participeront à différentes activités et plateformes de l’industrie, tandis que le Centre audiovisuel croate fera à nouveau la promotion du cinéma croate au Marché du Film. Le Festival de Cannes démarre le mardi 17 mai et se poursuivra jusqu’au 28 mai.

La première mondiale de la coproduction minoritaire croate Burning Days du réalisateur turc Emin Alper est au programme le 23 mai, au Théâtre Claude Debussy, dans le cadre de la compétition de la section Un Certain Regard.

Le film est centré sur un Emre jeune et idéaliste qui assume le poste de procureur de la République dans la ville de Balkaya, en proie à des pénuries d’eau depuis un certain temps. Alors que les élections locales approchent, Emre fait face aux complexités de la politique des petites villes dans un endroit où chacun vit sa propre version de la vérité.

Burning Days est une société turque Liman Film production (avec Nadir Öperli comme producteur), créée en coproduction avec la France (Laurent Lavole, Gloria Films Production), l’Allemagne (Michael Weber, Pola Pandora Filmproduktions), les Pays-Bas (Stienette Bosklopper, Circe Films), Grèce (Yorgos Tsourgiannis, Horsefly Films) et Croatie (Anita Juka, 4Film). Le représentant commercial du film est Match Factory.

Les membres de l’équipe croate du projet, aux côtés de la coproductrice Anita Juka et des productrices associées Laura Sinovčić et Paulina Križić, comprennent Goran Mečava en tant qu’opérateur de caméra stabilisée, Krešimir Rodić en tant que mixeur de production et Daniel Žuvela en tant que perchiste.

La deuxième coproduction de la minorité croate, également coproduite par Anita Juka (pour 4Film), Butterfly Vision réalisé par l’Ukrainien Maksym Nakonechnyi sera présentée en première mondiale dans la même section du festival le 25 mai, également au Théâtre Debussy.

Butterfly Vision est une histoire dure et surréaliste sur une femme ukrainienne nommée Lilia qui, après avoir passé des mois en tant que prisonnière de guerre, lutte pour retourner à sa vie de soldat et d’épouse dans son pays natal, refusant d’être qualifiée de victime. Le scénario a été co-écrit par Maksym Nakonechnyi et Iryna Tsilyk.

Outre la coproductrice Anita Juka, l’équipe de tournage a impliqué la participation de nombreux autres professionnels du cinéma de Croatie, dont les membres de la distribution Daria Lorenci Flatz et Edvin Liverić, le monteur Ivor Ivezić, la monteuse adjointe Doris Dodig et le superviseur du montage Vladimir Gojun, tandis que le processus de montage a été réalisé à la maison de production 4Film à Zagreb. La coordinatrice de la production était Paulina Križić, avec Laura Sinovčić comme productrice exécutive.

Le film est produit par une société ukrainienne, Tabor Production, coproduit par 4Film de Croatie, MasterFilm de République tchèque et Sisyfos Film Production de Suède.

Les deux films ont été soutenus par le Centre audiovisuel croate.

Un Certain Regard est une section officielle du Festival de Cannes, considérée comme la deuxième programmation la plus importante du festival. Lancé en 1978, il se concentre traditionnellement sur des titres avec une histoire et une signature visuelle uniques, capables de produire un impact durable sur les téléspectateurs du monde entier. Le calendrier complet des projections des films en compétitions officielles est disponible ici.

Judita Gamulin à la résidence de la Film Foundation

La réalisatrice Judita Gamulin a passé plusieurs mois à Paris à la résidence cannoise FF Cinéfondation, où elle développe son premier long métrage Leave the Door Open. Le producteur du film est Rea Rajčić pour Eclectica. Les participants à la résidence auront la possibilité de pitcher leurs projets devant des professionnels du secteur lors du festival de Cannes, le 18 mai, tandis qu’un jury de trois membres sélectionnera et récompensera les meilleurs projets.

Leave the Door Open est une comédie dramatique qui retrace quatre familles différentes au cours d’une journée qui convergent dans un magasin Ikea à Zagreb dans l’espoir de changer leur vie en redécorant leur maison. Mais chez Ikea bondé et claustrophobe, nous observons que les endroits où les gens viennent vouloir organiser leurs espaces de vie conduisent souvent à un chaos total dans leurs relations personnelles.

Rea Rajčić à la nouvelle salle des producteurs

La productrice croate Rea Rajčić participe quant à elle à la nouvelle plateforme New Producers Room qui se déroule dans le cadre du Short Film Corner / Rendez-vous Industry d’une semaine destiné aux professionnels du cinéma travaillant avec des courts métrages. La programmation se déroule au cœur du Marché du Film, du 23 au 27 mai.

L’objectif de la plateforme New Producers Room est de mettre en lumière les jeunes talents de la production à venir et de leur offrir un espace pour explorer les opportunités de coproduction et établir des liens solides pour l’avenir.

Outre Ree Rajčić, neuf autres producteurs participent à la plateforme. Après une série de sessions dédiées à la production et à la distribution, les participants se retrouveront le 25 mai pour une session commune de présentation et de matchmaking.

L’un des partenaires de New Producers Room est le Centre audiovisuel croate.

Le Centre croate de l’audiovisuel à Cannes

Pour la quinzième année consécutive, le Centre audiovisuel croate présente le cinéma et la réalisation croates au Marché du film. À l’aide de publications, d’événements et de plateformes numériques, les représentants du Centre présenteront des films croates achevés de tous genres et types en les présentant aux professionnels du cinéma sur le marché (clients et sélectionneurs de festivals). Le Centre sera également disponible en tant que soutien logistique et de lobbying pour tous les auteurs et producteurs croates négociant leurs projets actuels et futurs à Cannes cette année.

Dans le but de promouvoir la production croate actuelle, un nouveau livret promotionnel axé sur les nouveaux films croates, « Nouveaux longs métrages et courts métrages croates 1/2022 », a été publié, disponible ici.

Afin de promouvoir les courts métrages croates, le Centre audiovisuel croate a réservé un espace pour les titres croates au Short Film Corner – une plate-forme de rencontre, de réseautage, d’échange d’idées et de promotion entre les professionnels de la scène du court métrage. Les titres à l’affiche sont : Penalty Shot de Rok Biček, Places We’ll Breathe de Davor Sanvincenti, Incendiary de David Gašo, Salute to the Sun de Darko Masnec, While We Were Here de Sunčica Fradelić, A Moving Target de Marko Dugonjić et Alone de Borna Zidarić.

Autres événements

En outre, le PDG du Centre, Chris Marcich, animera une table ronde qui se tiendra au pavillon israélien du Marché le 20 mai. Le panel sous le titre Small Scale – Big Films discutera de la manière dont différentes commissions et instituts cinématographiques abordent les problèmes actuels et comment ils aident les industries cinématographiques nationales en ces temps difficiles. Les participants au panel sont Aleksandra Božović (Centre du cinéma du Monténégro), Nataša Bučar (Centre du cinéma slovène), Stavroula Geronimaki (Commission hellénique du film), Melik Karapetyan (Centre national du cinéma d’Arménie), Natalie Movshovych (Institut ukrainien du cinéma) et Diomides Nikita (Ministère chypriote de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et des sports).

De plus, l’acteur croate Luka Peroš, qui a attiré l’attention internationale en apparaissant dans la populaire série espagnole Netflix Money Heist, participera à un certain nombre d’événements de l’industrie, y compris une conférence sur les carrières internationales d’acteur (Navigating the Globe: How Actors are Building International Careers à l’ère numérique).

Le procès à Cannes Classics

The Trial (1962) d’Orson Welles, restauré numériquement, sera projeté en première mondiale à Cannes Classics. L’adaptation cinématographique par Welles du roman éponyme de Franz Kafka a été principalement tournée à Zagreb, tandis que la société Globus-Dubrava a participé à la production.

La restauration a été entreprise par STUDIO CANAL (2022) et la Cinémathèque Française. La projection sera suivie par le co-scénariste du film, Gil Quinto.

Le Festival de Cannes est l’un des événements cinématographiques les plus grands et les plus importants au monde, cette année se déroulant du 17 au 28 mai. Le film d’ouverture du festival est Final Cut du réalisateur français Michel Hazanavicius.