“ La classe '' était plus ambitieuse que votre sitcom moyenne

The Class Sitcom

Bienvenue à Pétition digne, une chronique bihebdomadaire qui revisite les émissions de télévision annulées dont nous souhaitons une durée de vie plus longue. Dans certains cas, nous demanderons également qu’ils aient une autre chance. Cette fois, nous considérons la classe.


Vous êtes-vous déjà demandé ce que vos anciens camarades de classe font actuellement de leur vie? Plus important encore, sont-ils heureux? Ces questions ont traversé l'esprit de David Crane et Jeffrey Klarik quand ils ont conçu La classe au milieu des années 2000.

L'idée de la sitcom de courte durée a été lancée après que le couple ait trouvé une boîte de photographies de troisième année de Crane alors qu'ils nettoyaient son sous-sol. Selon Klarik, ils se demandaient quel genre d'adultes ces enfants étaient devenus. Ensuite, le duo a créé une émission qui tournait autour de vieux camarades de classe qui se reconnectaient une fois qu'ils avaient grandi.

Les sitcoms se concentrent généralement autour de cinq ou six personnages principaux. La classeLa formation de, quant à elle, comprenait huit leads et plusieurs joueurs récurrents. C'était une idée ambitieuse pour un spectacle de cet acabit à l'époque, mais les réseaux étaient heureux de soutenir la vision de Crane et Klarik en raison de leur réputation – Crane était tout chaud du succès de copains, et Klarik avait produit Fou de toi – et plusieurs parties étaient intéressées par le spectacle. En fin de compte, CBS a remporté la guerre des enchères.

Crane et Klarik se sont alors mis à incarner des acteurs (alors) inconnus dans les rôles centraux. Le spectacle a permis de lancer la carrière de Lizzy Caplan, Jesse Tyler Ferguson, Jon Bernthal, Andrea Anders, Jason Ritter, et Sean Maguire. Certains de ces acteurs sont passés à des choses plus grandes et meilleures après La classe, mais qui sait où ils seraient sans la sitcom oubliée.

Ritter avait le rôle d'Ethan, le personnage qui met les roues de la série en mouvement. Dans le premier épisode, il invite sa classe de troisième à une fête pour le regarder proposer à sa petite amie. Elle le refuse. Caplan a joué Kat, une âme sarcastique et cynique qui développe progressivement des sentiments pour Ethan. Et vice versa.

Ferguson était Richie, un gars déprimé dont l'invitation à la fête de fiançailles prévue le sauve du suicide. Tout au long de la série, une romance s'épanouit entre lui et la sœur de Kat (Heather Goldenhersh), et il est tiré du gouffre. La plupart des personnages ne sont pas satisfaits dans une certaine mesure, mais La classe est toujours une sitcom optimiste dans l'âme.

Ce ne sont que quelques exemples des personnages et des relations qui englobent ce qui est une série très tentaculaire. De plus, la série ne se précipite pas pour les faire croiser à nouveau. La classe est plus fasciné par les connexions lâches et par la recherche de moyens intéressants de mettre en contact les copains de la vieille école. Le format ambitieux a été inspiré par Perdu, mais cela a finalement effrayé les dirigeants du réseau.

CBS et les téléspectateurs avaient l'illusion que ce serait la seconde venue de copains. Crane et Klarik ont ​​fait un effort conscient pour créer quelque chose de complètement différent. «Nous avons délibérément fait tout notre possible pour ne pas copains-type show », a déclaré Klarik Vanity Fair. «Nous voulions une émission où vous commenciez avec des gens qui ne se connaissaient pas. Ils avaient une connexion éloignée mais ils n'étaient pas, eh bien, amis. "

La classe n'est cependant pas trop différente de la sitcom à succès de Crane. Les problèmes et les expériences des personnages principaux rappellent parfois Ross, Phoebe, Monica, Rachel, Joey et Chandler. C’est une autre émission sur la vingtaine qui essaie de naviguer dans la vie, l’amour et la carrière. La principale différence est que La classe laisse les personnes impliquées être des individus séparés. Telle est la nature de la vie.

Les sitcoms sont censés être de la nourriture réconfortante et l'expérimentation dure rarement. Ce n'était qu'une question de temps avant que les dirigeants du réseau ne commencent à interférer avec le processus créatif ici. Ils ont fait pression sur Crane et Klarik pour en faire une sitcom plus traditionnelle. Les critiques mitigées et les notes peu impressionnantes suggèrent que les gens ne comprennent pas les ambitions de l'émission.

CBS a également positionné l'émission comme leur prochain grand succès. Il a été donné un lundi soir à 20 heures et oint comme une télévision à ne pas manquer. Crane et Klarik n’en étaient pas contents. Ils ont estimé que l'émission avait besoin de temps pour trouver un public organique et se développer à partir de là. On lui a alors donné un créneau à 20 h 30 et le budget de l'épisode a été réduit. Cette rétrogradation a finalement fait passer l’émission comme un échec aux yeux du réseau.

Les compressions financières ont entraîné le licenciement des écrivains et des acteurs. Lucy Punch, qui a joué Holly dans la série, a été abandonné au cours de la première saison. Un certain optimisme a été rétabli lorsque CBS a finalement commandé six autres épisodes, mais ils se sont avérés être les derniers.

Annulation La classe ce n’était pas la fin du monde pour quiconque était impliqué, du moins. CBS l'a remplacé par La théorie du Big Bang, qui est devenue l’une des émissions les plus populaires de l’histoire du réseau. Crane et Klarik se sont finalement développés Épisodes, et la plupart des acteurs sont devenus des noms familiers.

En même temps, La classe a pris fin alors qu'il commençait à trouver son sillon. L'histoire avait un potentiel à long terme, mais il fallait du temps pour respirer. Cependant, il y aurait eu des opportunités de rassembler les personnages de manière intéressante et de créer plus d'arcs interconnectés. Et juste comme copains, c’est une émission amusante avec suffisamment de qualités humaines quotidiennes pour la faire résonner avec une personne ordinaire.

Appel La classe en avance sur son temps est un tronçon. Mais la série était plus ambitieuse que votre sitcom typique, et c'est louable. Crane et Klarik auraient pu essayer de reproduire leurs succès passés, mais ils ont essayé quelque chose de différent. La classe n’était pas un succès commercial, mais un succès créatif. C'est juste dommage que la série soit devenue un fantôme oublié du passé de la sitcom.