Les films notables de 2020: 0-B

The Notable Films Of 2020 0 B

Les films notables de 2020 0 B

Après une version plus serrée et beaucoup plus allégée du guide de prévisualisation de film annuel de DH l'année dernière, qui a rencontré un tel succès, il est de retour pour 2020.

Organisé par ordre alphabétique sur environ six à sept volumes, chaque volume explore de nombreux films programmés dans les grands multiplexes, les théâtres de boutique d'art et certains sur premium V.O.D. l'année prochaine.

Le but, comme toujours, est d'offrir, espérons-le, un aperçu de ce qui s'en vient et de vous aider à organiser une liste de surveillance. Comme pour le passé du guide, les commentaires sont très appréciés et n'hésitez pas à laisser des remerciements, à proposer des suggestions ou à discuter de vos propres choix.

Le guide sera déployé au cours des prochains jours dans le but d'être complet juste avant ou juste après le jour de l'an:

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

“Un endroit calme partie II”
Après quelques critiques stellaires et un montant brut de 340 millions de dollars sur un budget de 20 millions de dollars, les succès de Paramount Pictures étaient désespérément désespérés pour que l'acteur devenu cinéaste John Krasinski se mette au travail pour un suivi. La star de "Jack Ryan" avait initialement peu d'intérêt jusqu'à ce qu'il arrive avec une idée qui sonne comme si elle reprend effectivement dès la fin du premier film. Emily Blunt, Millicent Simmonds et Noah Jupe reviennent en tant que famille Abbott qui doit maintenant faire face aux terreurs du monde extérieur alors qu'elles poursuivent leur combat pour la survie en silence. Ils se rendent vite compte que les créatures qui chassent par le son ne sont pas les seules menaces qui se cachent au-delà du chemin de sable. Cillian Murphy et Djimon Hounsou rejoignent le casting cette fois-ci.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Après Yang»
Le célèbre artiste visuel et essayiste vidéo coréen Kogonada a fait ses débuts avec le drame tranquillement contemplatif dirigé par John Cho en 2017, «Columbus». Ici, il passe d'un drame contemporain plus simple à un conte de science-fiction basé sur la nouvelle d'Alexander Weinstein «Saying Goodbye to Yang». Situé dans un monde où les enfants robotiques sont achetés comme gardiennes d'enfants, un père et sa fille tentent de sauver la vie de leur membre de la famille robotique, Yang (Justin Min), qui ne répond plus. Colin Farrell, Jodie Turner-Smith, Haley Lu Richardson et Clifton Collins Jr. co-star dans le film et A24 gère la sortie qui visera probablement une ouverture en fin d'année.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

“Toute la journée et une nuit”
Joe Robert Cole s'est fait un nom avec son travail en écrivant à la fois «American Crime Story: The People vs.O.J. Simpson »et co-écrit« Black Panther ». Netflix a été convenablement impressionné et lui a donc donné les fonds nécessaires pour créer ce drame sur un jeune criminel (Ashton Sanders) qui arrive en prison alors qu'il revient sur les jours précédant son arrestation et les circonstances de son enfance pour trouver des indices sur la voie à suivre dans la vie. Jeffrey Wright, Yahya Abdul-Mateen II et Regina Taylor co-star dans le film pour lequel le service de streaming n'a pas encore fixé de date de sortie.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Ammonite"
Après un succès critique massif avec son conte gay de Yorkshire Farmhands «God’s Own Country», le cinéaste en pleine ascension Francis Lee revient avec une nouvelle histoire d'amour LGBT, cette fois sur une romance lesbienne sur la côte sud accidentée des années 1800 en Angleterre. Saoirse Ronan incarne un chasseur de fossiles acclamé mais non reconnu qui, de nos jours, essaie de subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère malade. Un riche visiteur lui confie les soins de sa femme (Winslet) et alors qu'ils s'affrontent initialement, un lien intense commence à se développer entre les deux malgré la distance entre leur classe sociale et leurs personnalités. Fiona Shaw, Alec Secareanu et Gemma Jones jouent également le rôle principal.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

“Un cornichon américain”
Cinéaste incontournable de plusieurs des plus grandes comédies de la dernière décennie, Brandon Trost fait ses débuts de réalisateur sur ce film original de Netflix tourné sur le conte «Rip Van Winkle». L'histoire suit Herschel Greenbaum, un travailleur en difficulté qui a immigré en Amérique en 1918 avec des rêves de construire une vie meilleure. Un jour, il tombe dans une cuve de cornichons et est saumuré depuis un siècle. Il émerge dans l'actuelle Brooklyn et est horrifié d'apprendre que son seul parent survivant est Ben, son arrière-petit-fils qui est un codeur informatique aux manières douces. Seth Rogen assume le double rôle de Herschel et de Ben dans le long métrage qui met également en vedette Sarah Snook, la percée de "Succession" et Jorma Taccone de Lonely Island.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Une vie inquiète»
Les anciens de la télévision britannique Hugh Bonneville et Keeley Hawes joueront le rôle du célèbre auteur pour enfants excentrique Road Dahl et de l'actrice glamour Patricia Neal dans cette série dramatique familiale des années 1960 qui vient des scribes primés John Hay et Dave Logan. Basée sur le livre du même nom de Stephen Michael Shearer, l'histoire traite d'une période de 1962 où Neal et Dahl se retirent dans la campagne anglaise pour élever leur jeune famille, mais trouvent bientôt leur relation mise à l'épreuve par des événements tragiques. Le tournage n'a commencé que le mois dernier à Surrey avec une sortie fin 2020 probable.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Annette»
Après avoir livré l'un des meilleurs, et certainement l'un des films les plus fous de la dernière décennie avec "Holy Motors", l'effort de suivi de Leos Carax serait déjà très attendu tel quel. Qu'il fasse une comédie musicale et qu'il soit également acteur du moment, Adam Driver, c'est comme le meilleur cadeau de Noël. Marion Cotillard est également la vedette du film dans lequel la vie idyllique et glamour d'un comédien debout provocateur et d'une soprano de renommée mondiale est bouleversée après la naissance de leur fille – une fille avec un cadeau unique. Le premier film de Carax en anglais, Amazon devrait le faire ressortir lors d'un festival en premier.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Antebellum»
QC Entertainment, qui a produit «Get Out» et «BlacKkKlansman», revient avec ce thriller d'horreur à la réalité qui met en vedette la musicienne Janelle Monae qui s'est fait un nom en tant qu'actrice forte à part entière. Ici, elle incarne Veronica, une femme kidnappée essayant désespérément de fuir ses ravisseurs, ce qui la conduit dans un périlleux voyage la faisant tout remettre en question sur son passé, son présent et son avenir. Eric Lange, Jena Malone, Jack Huston, Kiersey Clemons et Gabourey Sidibe co-star dans le film que Lionsgate sort avec une large sortie fin avril.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Bois»
Le réalisateur de "Black Mass" Scott Cooper s'essaie à un thriller d'horreur dans lequel une enseignante d'une petite ville de l'Oregon et son frère shérif local (Keri Russell et Jesse Plemons) se mêlent à un jeune étudiant recelant un secret dangereux. Guillermo del Toro produit le film qui a publié plusieurs bandes-annonces à ce jour, qui offrent toutes un conte véritablement effrayant et à thème sombre. Le label de prestige Fox Searchlight l'a trouvé assez bon pour gérer la distribution.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Armée des morts»
Le cinéaste diviseur Zack Snyder revient avec son premier effort de réalisateur depuis qu'il a quitté la «Ligue de justice» à gros budget en cours de production en raison d'une tragédie familiale. Ce projet de 90 millions de dollars, surnommé un film de braquage de zombies, a été conçu à l'origine comme une suite directe du premier film de Snyder, le remake réputé de 2004 «L'aube des morts», mais ce n'est qu'après que Netflix a repris le projet que Snyder est entré à bord . Bien qu'il ne s'agisse pas d'une suite, il devrait être dans la même veine, Snyder aimant le fait qu'il ne sera pas limité en termes de créativité comme il le ferait dans un studio. Dave Bautista joue la tête d'un groupe de mercenaires qui s'aventurent dans une épidémie post-zombie mise en quarantaine à Las Vegas pour récupérer un article très précieux pour un client.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Artemis Fowl»
Si une fonctionnalité de Disney planifiée devait passer d'un lancement théâtral à un lancement Disney + dans les mois à venir, ce serait cette adaptation dirigée par Kenneth Branagh du roman d'Eoin Colfer sur un garçon qui, avec son fidèle serviteur et garde du corps Butler (Nonso Anozie) , rechercher l'existence de fées pour les voler, sauver son père criminel et restaurer la fortune familiale. Judi Dench et Josh Gad ont des rôles de soutien dans le film qui était initialement prévu pour l'été dernier, mais une bande-annonce très terne et l'ardoise 2019 surpeuplée de Disney l'ont poussé jusqu'en 2020. L'ardoise du studio cette année est plutôt anémique et avec un coût Un budget de 125 millions de dollars, ça va être un peu un risque pour le studio.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Mauvais garçons pour la vie"
Après avoir passé de nombreuses années à se rapprocher, puis à reculer, il est difficile de croire, mais un troisième film "Bad Boys" est en route dans environ un mois. Après avoir livré l'un de ses bons premiers films avec la première entrée, et l'un des affichages les plus choquants de claquements de bite cinématographiques hubristiques mis en scène avec le second, le cinéaste Michael Bay est assis sur celui-ci – assumant un rôle de producteur tandis que le duo belge Adil El Arbi et Bilall Fallah prennent la barre d'un scénario en partie réalisé par Joe Carnahan. Dans le nouveau, le vieillissant Marcus Burnett (Martin Lawrence) est maintenant inspecteur tandis que Mike Lowery (Will Smith) dirige un groupe spécial dirigé par des flics de la génération Y. Ils se réunissent à nouveau lorsqu'un féroce patron de la foule roumaine, dont ils ont vaincu le frère des années plus tôt, cherche à se venger d'eux à la veille de leur retraite. Le film vise à être le premier gros blockbuster de 2020 et il devrait facilement atteindre cet honneur avec peu de concurrence sur la période.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Mauvaise chevelure"
L'ancien publiciste devenu célèbre cinéaste Justin Simien suit «Dear White People» avec la satire effrontée d'horreur d'une jeune femme de Compton à Los Angeles qui veut être un VJ à la fin des années 80 / début des années 90 mais qui n'a pas le bon look. Elle fait un marché faustien avec la nouvelle tête de réseau et se retrouve avec un tissage dans sa tête qui peut ou non avoir son propre esprit. Simien dit qu’il veut faire une «lettre d’amour étrange et satirique» aux femmes noires qui «souffrent de petites morts calmes juste pour être vues dans notre culture». Vanessa Williams, Laverne Cox, Michelle Hurd et d'autres stars du film qui fait ses débuts au Sundance de cette année.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Barb et Star vont à Vista Del Mar"
Un groupe de l'équipe clé derrière "Bridesmaids" se réunit pour cette comédie de libération d'été mettant en vedette Kristen Wiig et Annie Mumolo comme deux meilleurs amis qui quittent leur petite ville du Midwest pour la première fois pour partir en vacances en Floride. Ils se retrouvent bientôt empêtrés dans l'aventure, l'amour et le complot diabolique d'un méchant pour tuer tout le monde en ville. Jamie Dornan, Wendi McLendon-Covey, Damon Wayans Jr. et Michael Hitchcock co-star dans le film tourné au Mexique, dirigé par le réalisateur de courts métrages Josh Greenbaum. Will Ferrell et Adam McKay produisent.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Benedetta»
Jamais à craindre la controverse, le cinéaste Paul Verhoeven poursuit son "Elle" primé avec ce film réunissant une grande partie de la même équipe de production et mettant en vedette Virginie Efira dans le rôle de soeur Benedetta Carlini. Carlini a été salué comme un visionnaire, puis accusé plus tard de miracles fabriqués, d'homosexualité et d'autres charges, et emprisonné pendant près de quatre décennies. Basé sur le roman de l’historienne Judith C Brown «Immodest Acts» et adapté par Gerard Soeteman («Black Book»), le mélange de religion et d’érotisme devrait énerver certaines personnes même de nos jours. Tourné dans la seconde moitié de 2018, le film n'a pas encore vu de sortie en raison de la santé et des tendances perfectionnistes de Verhoeven.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

“Île Bergman”
Le nouveau film du réalisateur d'Eden, Mia Hansen-Love, fait appel à Vicky Krieps, une évasion de "Phantom Thread", qui a remplacé Greta Gerwig, brièvement jointe, ainsi que Mia Wasikowska dans ce film suédois sur un couple américain qui sont tous deux des artistes et qui se dirigent vers le une île suédoise isolée pour participer à un événement de célébration d'Ingmar Bergman. Le couple espère être inspiré pour terminer l'écriture de leur nouveau film, mais au cours de l'été, leur relation commence à se fissurer alors que la frontière entre leur vie et la fiction qu'ils écrivent commence à s'estomper. Cela semble plutôt «Clouds of Sils Maria», mais il a recruté le producteur de qualité Charles Gillibert («Mustang», «Personal Shopper»). Le film a également subi un écart de près d’un an au milieu du tournage afin d’adapter son élément «film dans un film».

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Bill et Ted face à la musique»
Près de trois décennies après leur dernière visite, Alex Winter et Keanu Reeves ont finalement repris leurs rôles de création de carrière de Bill S. Preston Esq. et Ted ‘Theodore’ Logan, les futurs rockeurs voyageant dans le temps de San Dimas, qui sont maintenant des papas d'âge moyen qui essaient toujours de lancer une chanson à succès et d'accomplir leur destin de sauver l'univers. Les scribes originaux Chris Matheson et Ed Solomon reviennent pour dessiner la nouvelle version qui, espérons-le, conservera la douceur et la positivité surprenantes des deux premiers films. Coincé dans le développement depuis tant d'années, il est enfin en route à un moment où il y a beaucoup de débats sur la façon dont la nostalgie et le service des fans nuisent au cinéma. Même ainsi, il y a une joie vraiment évidente et contagieuse venant de ceux qui travaillent sur le film qui, espérons-le, promet quelque chose au niveau des films précédents.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Bios»
Le cinéaste Miguel Sapochnik a trouvé son travail sous surveillance en 2019, ayant dirigé les deux principaux épisodes de bataille de la dernière saison de "Game of Thrones" et traité de nombreuses plaintes de fans concernant les deux épisodes et les choix effectués. Cela dit, la compétence du barreur est évidente, ce qui rend ce premier projet post-trône intrigant pour lui. Situé sur une terre post-apocalyptique, Tom Hanks joue un inventeur malade qui est le dernier homme sur Terre. Il construit un androïde pour lui et sa compagnie de chiens et part en voyage à travers le pays. Robert Zemeckis produit le conte dans lequel Caleb Landry Jones, Laura Harrier et Skeet Ulrich co-star et a déjà mis en place une sortie le 2 octobre par Universal Pictures.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Oiseaux de proie"
Malgré l'argent qu'il a gagné, il ne fait aucun doute que «Suicide Squad» était un raté. Mis à part quelques choix de casting inspirés et de superbes bandes-annonces, l'adaptation DC Comics en désordre n'était pas beaucoup. En revanche, ce spin-off autonome se concentrant sur un groupe de «mauvaises filles» dirigé par Harley Quinn de Margot Robbie est plus prometteur. L'embauche de la cinéaste montante Cathy Yan, la cote R et l'inclusivité sans vergogne, un excellent casting qui s'amuse irrévérencieusement, un message solide d'autonomisation et d'actualisation, Ewan McGregor et Chris Messina en tant que méchants à mâcher, tout va bien. Espérons que, comme avec "Joker", Warners réalise la force de ses films de marque DC – en particulier ceux à budget modéré comme celui-ci – dépend de faire ce que Marvel ne peut pas, c'est-à-dire vraiment pousser l'enveloppe et prendre l'humour, les personnages et l'histoire en place les films de bandes dessinées disparaissent si rarement.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Le gâteau d'anniversaire"
Le musicien Jim Giannopoulos a réuni un casting impressionnant pour ses débuts de réalisateur dans lequel Shiloh Fernandez joue un jeune homme qui accepte la tâche traditionnelle de sa famille d'apporter un gâteau à son oncle, le patron de la mafia Angelo (Val Kilmer), pour célébrer le dixième anniversaire de son père. décès. Cependant, sa vie a changé pour toujours alors qu'il est témoin d'un meurtre qui ouvrira la voie à la découverte de la vérité derrière la disparition de son père. Ewan McGregor, Ashley Benson, Lorraine Bracco, Vincent Pastore et David Mazouz co-star dans le film qui a été tourné à New York l'automne dernier.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Ours noir"
Mis en avant-première à Sundance après avoir parcouru le programme du cinéaste du festival, le réalisateur de "Wild Canaries", Lawrence Michael Levine, a écrit et réalisé ce thriller avec Aubrey Plaza et Christopher Gadon en tant que couple attendu confronté à un Abigail invité hors de la ville (Plaza ), un cinéaste souffrant de bloc d'écrivain qui cherche du réconfort. Ils se retrouvent tous bientôt au centre d'un triangle amoureux tordu. Tourné dans les montagnes des Adirondacks à New York, le film s'appuiera sur les critiques des festivals pour sortir de ses limites.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«La main noire»
Le célèbre cinéaste Roger Michell dirige cette adaptation du film danois «Silent Heart» de Bille August en 2014, dont le film sortira à l'automne dernier à Toronto avec de bonnes (mais pas excellentes) critiques. L'histoire implique une mère mourante (Susan Sarandon) qui rassemble trois générations de sa famille pour passer un dernier week-end ensemble avant de choisir de mettre fin à ses jours. Avec le temps, les filles (Kate Winslet, Mia Wasikowska) ont de plus en plus de mal à gérer et bientôt de vieux conflits surgissent. Sam Neill, Rainn Wilson, Bex Taylor-Klaus et Lindsay Duncan co-star dans le projet qui n'a pas encore fixé de date de sortie aux États-Unis.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Veuve noire"
Bien que promu comme un gros test pour Marvel Studios, leur premier film Infinity Saga est plus un tour de victoire, donnant finalement à Black Widow de Scarlett Johansson le film qu'elle attendait depuis longtemps – mais en faisant un semi-prequel afin d'accommoder les événements de «Endgame». L'embauche de l'excellente cinéaste australienne Cate Shortland et d'un casting stellaire comprenant David Harbor, Florence Pugh, O-T Fagbenle et Rachel Weisz est inspirée et, espérons-le, signifie qu'il y a un peu moins de travail et un travail plus sérieux que les autres films MCU récents. Une bande-annonce récente a bien commencé avec un ton d'espionnage intrigant avant de jeter tout cela loin d'une action ridicule défiant la physique comme dans un jeu «Just Cause». Espérons que Shortland et Marvel, qui n'ont franchement rien à perdre à ce stade, peuvent nous donner quelque chose qui prend des risques.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Blithe Spirit"
L'agrafe de scène théâtrale de Noel Coward obtient une nouvelle adaptation cinématographique avec ce film britannique-américain. coproduction du célèbre metteur en scène Edward Hall – suggérant que ce sera une version très "scénique" par opposition à une véritable adaptation cinématographique. Piers Ashworth, Meg Leonard et Nick Moorcroft ont écrit le scénario de cette version de l'histoire de la socialiste et romancière Charles Condomine (Dan Stevens), qui invite le médium excentrique et clairvoyant Madame Arcati (Judi Dench) dans sa maison pour mener une séance de recherche. pour son nouveau livre. Son plan se retourne contre lui quand il est hanté par le fantôme de sa première femme agaçante et capricieuse, Elvira (Leslie Mann), qui tente continuellement de perturber le mariage de Charles avec sa seconde femme, Ruth (Isla Fisher), qui ne peut ni voir ni entendre le fantôme. Malgré le casting, je ne vois pas la version 1945 de David Lean être contestée ici.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Blond"
Le cinéaste "The Assassination of Jesse James" et "Chopper" Andrew Dominik a du mal à faire ce biopic non conventionnel de Marilyn Monroe pendant de nombreuses années, surnommé une chronique fictive de la vie intérieure de Monroe qui s'apparente plus à "Répulsion" qu'à "Bohemian Rhapsody". Basé sur le roman du même nom de Joyce Carol Oates, le film a finalement fait de sérieux progrès cette année quand il a décroché Ana de Armas, star de "Knives Out" et "Blade Runner 2049" pour le rôle principal en février et a commencé à tourner en août. Il a également attrapé un grand casting de soutien, notamment Adrien Brody, Bobby Cannavale, Scoot McNairy, Garrett Dillahunt, Xavier Samuel et Julianne Nicholson.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Injecté de sang"
Marvel et DC ont passé leur temps au soleil, maintenant Valiant Comics se lance dans une adaptation de roman graphique sur grand écran avec le "Bloodshot" dirigé par Vin Diesel. Ce qui devait être le premier d'un univers Valiant prévu a maintenant été ramené à un long métrage autonome dirigé par David S.F. Wilson faisant ses débuts de réalisation. Rédigé par Jeff Wadlow ("Kick Ass 2") et Eric Heisserer ("Arrival"), l'histoire a vu Diesel en tant que marine ressuscité comme une machine à tuer biotechnologique surhumaine alimentée par les nanotechnologies sans aucun souvenir de sa vie antérieure. Quand les souvenirs reviennent, il part à la vengeance – seulement pour découvrir plus de la conspiration que la première pensée. Eiza Gonzalez, Sam Heughan, Toby Kebbell et Guy Pearce co-star.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Bob’s Burgers: The Movie»
La deuxième adaptation cinématographique d'une série animée FOX après "The Simpsons Movie" de 2007, qui emmène la comédie de Loren Bouchard – actuellement dans sa dixième saison – au grand écran avec un long métrage musical impliquant la famille Belcher. Les acteurs habituels comme H. Jon Benjamin, Dan Mintz, Eugene Miriam, John Roberts, Larry Murphy et Kristen Schaal sont tous là, mais il n'y a pas de détails sur l'intrigue à proprement parler, à part l'une des intrigues secondaires impliquant Louise et sa veilleuse Kuchi Kopi en elle. monde fantastique. Le film vise également à séduire ceux qui n'ont jamais vu le spectacle.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Body Cam»
Malik Vitthal ("Imperial Dreams") dirige ce conte d'horreur dans lequel un groupe d'agents du département de police de Los Angeles qui sont hantés par un esprit malveillant lié au meurtre d'un jeune noir aux mains de deux flics blancs, qui sont tous capturés sur une vidéo de cam de corps qui a été détruite dans une dissimulation. Surnommé une fusion de «Get Out» et «End of Watch», le film présente un scénario du nouveau venu Richmond Riedel avec les vétérans John Ridley («12 Years A Slave») et Nicholas McCarthy («The Prodigy»). Il y a aussi un casting intrigant comprenant Mary J. Blige en tête avec Nat Wolff, Theo Rossi, Anika Noni Rose et David Zayas.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

«Né pour être assassiné»
Le célèbre cinéaste «Appelez-moi par votre nom» Luca Guadagnino et une grande partie de l'équipe de production clé de ce film se réunissent pour ce thriller de chasse à l'homme mis en place en Grèce que Guadagnino ne produit que cette fois-ci – laissant la direction à son protégé Cito Filomarino («Antonia») qui fait ses débuts en anglais. La star de "Blackkklansman" et "Tenet" John David Washington ainsi que l'actrice Alicia Vikander incarnent un couple en vacances qui tombe dans un piège aux conséquences tragiques mis en place par une conspiration violente et dangereuse. Boyd Holbrook ("Logan") et Vicky Krieps ("The Phantom Thread") jouent les autres rôles clés du film qui possède une partition du compositeur oscarisé "The Revenant" Ryuichi Sakamoto.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Boss Level"
Marquant sa première écriture / réalisation théâtrale depuis "The Gray" de 2011, en supposant qu'un streamer n'y arrive pas en premier, ce nouveau thriller d'action de science-fiction du réalisateur Joe Carnahan voit Frank Grillo dans le rôle de Roy Pulver, un soldat retraité des forces spéciales se retrouve pris au piège dans un programme gouvernemental sinistre – qui se traduit par une boucle temporelle sans fin menant à sa mort. Pensez «Happy Death Day» mais avec une posture bien plus macho. Le film met également en vedette le casting solide de Mel Gibson, Naomi Watts, Michelle Yeoh, Annabelle Wallis, Will Sasso, Ken Jeong et le joueur de la NFL Rob Gronkowski. Tourné début mi-2018, les choses ont été étonnamment calmes depuis – peut-être le facteur Gibson?

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

"Dernières nouvelles dans le comté de Yuba"
En dehors de "The Help", Tate Taylor n'a pas eu beaucoup de succès en tant que réalisatrice. Cela pourrait changer avec ce véhicule de comédie sombre pour la grande Allison Janney qui ressemble à un film de festival à la surface qui pourrait facilement passer pour populiste et récompenser la gloire si c'est bon. Janney joue Sue Bottoms, une femme au foyer mise sur le corps qui enterre le corps de son mari quand il meurt d'une crise cardiaque après avoir été surpris en train de tromper. Alors qu'elle s'efforce de garder le secret, elle est enfin en mesure de devenir autonome. Un superbe casting de soutien comprenant Mila Kunis, Regina Hall, Awkwafina, Wanda Sykes, Ellen Barkin, Juliette Lewis, Matthew Modine, Dominic Burgess, Jimmi Simpson, Chris Lowell et plus encore.

image "largeur =" 585 "hauteur =" 300

À VENIR ÉGALEMENT EN 2020
L’adaptation fantastique pour enfants «A Boy Called Christmas» et deux drames romantiques pour adolescents similaires – Elle Fanning et Justice Smith dirigés «All the Bright Places» et Jessica Rothe dans «All My Life». Ensuite, il y a le titre d'action anti-vie dirigé par Bruce Willis "Anti-Life", le premier film de Mayim Balik "As Sick as They Made Us" et le conte de science-fiction de la société sans sommeil dirigé par Jennifer Jason Leigh "Awake".

Il y a aussi la comédie sombre «Bad Education» de Hugh Jackman, diffusée directement sur HBO, «Bad Trip», la comédie de caméras cachées dirigée par Tiffany Haddish, le jeune cinéaste russe Kantemir Balagov, primé après la Seconde Guerre mondiale, Leningrad, le conte de l'âge adulte «Beanpole» »Et l'Oscar Isaac a produit la comédie noire« Big Gold Brick ».

Il y a aussi la dernière adaptation de «Black Beauty» avec Kate Winslet fournissant la voix du cheval, et le dernier conte de science-fiction à petit budget de Mike Cahill «Bliss», Alicia Vikander avec la co-vedette de l'auteur-réalisateur-star Justin Chon's Asian familial- le drame centré «Blue Bayou», la suite d'horreur «Brahms: The Boy 2», et le drame spirituel longtemps dirigé par Garrett Hedlund «Burden».

FILMS NOTABLES DU GUIDE 2020

Volume 0-B
«Un endroit calme, partie II», «Après Yang», «Toute la journée et une nuit», «Ammonite», «Un cornichon américain», «Une vie tranquille», «Annette», «Antebellum», «Antlers», « Armée des morts »,« Artemis Fowl »,« Bad Boys for Life »,« Bad Hair »,« Barb and Star Go to Vista Del Mar »,« Benedetta »,« Bergman Island »,« Bill and Ted Face the Music »,« BIOS »,« Birds of Prey »,« The Birthday Cake »,« Black Bear »,« The Black Hand »,« Black Widow »,« Blithe Spirit »,« Blonde »,« Bloodshot »,« Bob's Burgers : The Movie »,« Body Cam »,« Born to Be Murdered »,« Boss Level »,« Breaking News In Yuba County »