Collins ’Crypt: LA DERNIERE DESTINATION va parfaitement bien!

Collins ’Crypt: LA DERNIERE DESTINATION va parfaitement bien!

Nous, les fans d’horreur, adorons classer les franchises, mais le problème (en particulier sur Twitter, car il n’ya souvent pas d’espace libre), c’est qu’il n’ya généralement pas d’échelle de classement. Quand je classe le Jeux d'enfant, quelque chose doit être la dernière (La graine), mais je l’aime toujours plus ou moins – et d’autre part, alors que je n’y ai jamais vraiment réfléchi, si je devais classer les Maître de la marionnette films, je ne qualifierais pas forcément tout ce qui finira par le haut (3, 4, et le plus récent, je pense?) comme un film particulièrement * bon *. Et puis, vous entrez dans la chute – Jason X atterrit une case au-dessus Jason va en enfer dans mon livre, mais la note va de B à C- au mieux. Peut-être devrions-nous simplement arrêter de faire ces choses.

Cependant, ce n'est pas mon propos pour aujourd'hui. La semaine dernière, le sujet de la Destinations finales est venu; précisément comment "mauvais" le quatrième film était. Certes, ce n’est pas vraiment ce que la série a de mieux à offrir (à part l’utilisation de Shinedown, peut-être en tant que fan), et même si je lui donne personnellement un avantage sur FD3Je n’aurais jamais trop pensé à le voir au bas de la liste des cinq films. Mais la haine pure pour le film est devenue évidente quand quelqu'un a dit ne pas l'avoir vu, alors qu'une personne a répondu qu'elle devrait le sauter complètement, et un autre l'a classé derrière un traitement de canal. Allez donc! Avez-vous même eu un canal radiculaire? Tout d’abord, entre le travail anesthésiant et le travail réel, cela dure plus longtemps que ces absurdités de maïs soufflé de 82 minutes, vous êtes donc déjà sur le point de perdre de cet argument (hyperbolique). Puis, j'ai réalisé que je n'avais pas regardé le film en entier depuis la projection de la presse dix ans plus tôt, alors je me suis demandé si je me souvenais que c'était meilleur que ce qu'il était. Alors j'ai jeté mon Blu-ray et lui ai donné un deuxième regard …

… et non, je l'ai toujours apprécié. Pas autant que je l'avais fait la première fois, mais pour être honnête, la plupart de ces films n'améliorent pas vraiment les visionnements suivants. En outre, ce n’était pas en 3D et c’était à la maison par moi-même – aucune expérience de la foule ou dimension supplémentaire à ajouter au plaisir. Grâce au répertoire sain de Los Angeles, j'ai pu regarder autant de films plus anciens avec une foule après des années de visionnages à la maison (souvent seuls, peut-être avec une autre personne, par exemple ma femme), et je suis toujours ravi de Découvrez à quel point certains films jouent mieux dans ce contexte. J'ai toujours senti que Vendredi 13ème partie 3, par exemple (une entrée en 3D également) était une corvée à la maison, mais je l’ai vue à plusieurs reprises maintenant sur grand écran et j’ai toujours eu un plaisir fou. Et bon sang, je n'écouterai même pas votre opinion négative sur F13: nouveau départ à moins que vous ne l'ayez vu avec 200 autres personnes en train de rire de "Damned Enchiladas!"

Mais même seul, je me suis bien amusé avec celui-ci, qui fête ses 10 ans demain. Ce que j’aime, c’est que c’est tellement mercenaire, accumulant le plus grand nombre de victimes à l’écran de la série malgré la plus courte durée, comme pour distiller le Destination finale l'expérience à son essence la plus pure. Je suppose que c'est peut-être pour cela que la 3D a été si amusante, car les prises de vues d'argent ne cessaient d'arriver avec de précieux moments passés sur des scènes loufoques qui n'étaient aucunement améliorées par l'effet. Oui, cela signifie que le développement du personnage était à son plus bas niveau, mais à ce stade, il était clair que personne ne survit à ces choses (quiconque "échappe" à la mort est toujours tué dans un épilogue), alors je peux voir pourquoi peut ne pas ressentir le besoin de s’inquiéter, puisque nous sommes ici pour les scènes de mort et que nous ne voulons pas être bouleversés par la disparition de telle ou telle personne, car nous étions au courant de tous leurs espoirs et de leurs rêves. Il n'y a pas de maniaque masqué, mais ce sont essentiellement des films de slasher. Tant que nous ne détestons pas activement les personnages et que nous VOULONS qu'ils meurent, c'est bien s'ils sont un peu comme une ardoise vierge.

Cela dit, le personnage le plus odieux est aussi le premier à être sorti après le grand désastre sur les hippodromes (la série est la moins identifiable, pour être juste – nous avons tous fait les autres choses, mais pour la plupart d’entre nous, nos expériences NASCAR ont probablement été à la télé). Ce serait le caractère raciste, et je n'ai aucune défense pour lui – sauf pour dire qu'ils l'ont sagement envoyé non seulement rapidement (sa mort survient cinq minutes après qu'il a été "sauvé" du désastre) mais lui a également donné l’une des morts les plus douloureuses et les plus prolongées de toute la série, je pense (à égalité avec 3Le lit de bronzage surestimé un de toute façon *). La plupart des séquences des cinq films comportent la longue chaîne d'événements de Rube Goldberg-ian, mais à de rares exceptions près, le montant des torts causés à la victime est brève plus souvent qu'autrement – elle est frappée par un bus, décapitée ou empalée par un objet volant, etc. Mais le connard raciste? C'est l'inverse – la séquence est relativement brève (quelque chose tombe sur son changement de vitesse, envoyant le camion rouler dans la rue, et il est pris dans un crochet de remorquage en essayant de l'arrêter), mais sa douleur continue plus longtemps, alors qu'il souffre les brûlures de la chaîne de remorquage ont provoqué un incendie ET le frottement contre le trottoir pendant environ 30 secondes avant de mourir (lorsque le camion qui le tracte explose). Putain, oui.

Quant aux autres, ils sont un peu fades, oui, mais je ne les détestais pas, et honnêtement, je ne saurais vous en dire plus sur les personnages de la série jusqu'à présent. Chaque fois que je note que je préfère celui-ci au troisième film, quelqu'un s'empresse de constater que Mary Winstead donne la victoire à celui-ci, mais c'est elle. personnage vraiment tout cela mémorable? La seule chose dont je me souvienne après quelques visionnements à son sujet, c’est qu’elle n’a pas remarqué que sa propre soeur était assise derrière elle sur une montagne russe. Je pense que c'est juste parce que Mary Winstead elle-même est une personne que nous aimons (par conséquent, ces défenses font toujours référence à son vrai nom plutôt qu’à celui de son personnage, ce dont je parie que vous ne vous en souvenez pas sans avoir regardé), et non pas parce que son personnage était exactement Laurie Strode ou Nancy Thompson. Cela dit, Janet de Haley Webb est plus amusante que Lori de Shantel VanSanten ici à leJe souhaite donc que les deux aient été échangés, mais eh, ça vaut le coup pour le défi hilarant de Janet face à la vision culminante du cinéma, où elle refuse de croire au nouveau "mauvais pressentiment" du héros Nick et crie "JE SUIS MOYEN DE VOIR CE FILM ! " avant que l'écran n'explose (en 3D!) et qu'elle soit empalée par des éclats d'obus. Il h.

J'aime aussi les nouvelles idées qu'ils ont expérimentées dans celui-ci. La formule de la série est un peu contraignante – quelqu'un a la prémonition d'un désastre et sauve quelques amis et des étrangers, mais tous finissent par se faire tuer de manière très compliquée quelques jours plus tard, car la Mort ne peut être trompée. Et parce que, selon l'opinion de la plupart des fans, le deuxième film s'est amélioré par rapport au premier, la barre est haute pour les suites même si le modèle est un peu usé. Il est donc naturellement plus difficile pour chaque suite de se montrer à la hauteur des deux premières, mais elles ont donné un bon coup ici. J'ai particulièrement aimé l'idée que le personnage de George (Mykelti Williamson), un garde de sécurité pour le circuit ayant été impliqué dans la bagarre qui a fini par leur sauver la vie, est incapable de se tuer car il n'est pas le suivant dans l'ordre de Death, ce qui est possible. vraiment couru avec dans une future tranche après être plus élaboré avec elle ici (l'idée a également rapidement été taquiné dans FD2, avec une arme à feu ne fonctionnant pas) et s’engageant un peu plus dans son fonctionnement. Ils ne le montrent pas, mais il nous raconte sa curieuse situation: il avale des pilules, puis les vomit, lance un tuyau d'échappement dans sa voiture, mais n'arrive pas à le faire démarrer, etc. Ce que j'aime, c'est que ils ne le rendent pas trop ridicule – il n'est pas invincible, mais Death (pour … des "raisons") utilise son contrôle sur tous les objets terrestres pour * sauver * quelqu'un comme il le fait pour le tuer quand c'est son tour. En outre, les visions montrent maintenant les indices du héros qui peuvent l'aider (et nous) à comprendre comment la mort pourrait frapper, bien qu'ils tendent à être des harengs rouges, car de nombreuses séquences, comme celle du salon de coiffure, ont la grande chaîne d'événements. seulement pour que la victime soit tuée par quelque chose de non apparenté.

Je peux comprendre pourquoi il est plus facile de rejeter que les autres, car il s'agit d'une sorte de marque hors marque à bien des égards. Pour commencer, il a été tourné aux États-Unis, principalement à la Nouvelle-Orléans (comme plusieurs films à l'époque, dans le cadre d'une initiative visant à ramener les entreprises dans la région après Katrina), au lieu du Canada comme les autres, ce qui lui confère un aspect plus chaleureux ses frères (une aubaine pour la visualisation 3D, qui n’a en fait pas été aussi efficace dans la cinquième entrée par ailleurs supérieure). C’est aussi le seul Tony Todd n’ayant aucune implication (son personnage d’homme à la mort, Bludworth, est apparu dans 1, 2, et 5, mais Todd a fourni quelques camées vocaux pour 3) Et il nous manque, de même que la compositrice Shirley Walker, décédée en 2006. L'enfer n'a même pas eu de numéro dans le titre; il est appelé FD4 en abrégé, mais le titre actuel "The Final Destination" semble rétrospectivement plus stupide que F13C'est "The Final Chapter" car ils ont au moins poursuivi la tradition du sous-titre après ("New Beginning", "Jason Lives", etc.), mais ils sont simplement revenus aux chiffres du prochain.

Donc, oui, il y a des moments difficiles, et je ne peux pas dire si vous le classez en dernier, mais c'est quand même une entrée amusante, à la hauteur de la plupart des standards de la série (et qui est sans doute meilleure que toutes les autres grandes franchises d'horreur modernes. " pire "entrée – voudriez-vous vraiment plutôt souffrir à travers Activité paranormale 4 ou Hellraiser: Hellworld encore?). La franchise est en suspens depuis 2011 FD5 (c’est surtout une affaire financière – ils coûtent plus cher que le film d’horreur moyen mais ne rapportent pas autant que le film beaucoup moins cher Prestidigitation types de films), mais je parierais que ça revient un jour sous une forme – la marque est trop forte pour le laisser juste, ahem, mourir. Jusque-là, je suis heureux de pouvoir choisir parmi cinq entrées existantes et que, contrairement à n'importe quelle autre série d'horreur, je les aime toutes parfaitement.

* Je sais que cette séquence est très appréciée, mais je ne l'ai jamais appréciée – elle est excessivement tirée ET déroutante même par la logique de cette série; comment cette planche parvient à sécuriser les DEUX lits me dépasse toujours après quelques visites. FD3Les meilleures morts sont les poids et le drive-in, fin de l'histoire!

Laisser un commentaire